Tout sur le « Réseau Education Pour Tous en Afrique »

Les objectifs du REPTA – Réseau Éducation Pour Tous en Afrique se résument en quatre idées principales :

  • mettre en relation des acteurs aussi différents que des entreprises, des collectivités territoriales, des associations, les pouvoirs publics et des institutions internationales,
  • sur une priorité : l’éducation pour tous en Afrique subsaharienne
  • en imaginant et réalisant des stratégies innovantes qui tiennent compte des réalités sociales, culturelles et économiques des pays concernés.
  • en travaillant en partenariat avec les pouvoirs publics, les associations, les communautés villageoises africaines.

Présentation du REPTAVous trouverez sur ce site toutes les informations sur le REPTA, l’actualité, son histoire, sa charte, ses statuts, les actions qu’il met en place, ses adhérents aussi bien que la composition de son bureau ou de son comité de parrainage, enfin la façon d’y adhérer, il vous suffira de cliquer sur la bonne rubrique… Nous ouvrirons aussi des dossiers pour approfondir certains thèmes.

Tous les mois, si vous le désirez, vous recevrez «La Chronique du REPTA» (notre newsletter) qui vous informera sur sa vie, ses nouveaux projets, ses nouveaux adhérents, ses réunions. Aujourd’hui vous êtes près de 10.000 à visiter notre site chaque mois et pourtant il n’y a encore que 850 inscrits à la chronique. Alors faites comme eux et inscrivez vous…

(Pour vous inscrire, allez à la page d’accueil, en bas à droite vous trouverez une case à remplir en y indiquant votre courriel)

Le « Réseau Éducation Pour Tous en Afrique » (REPTA) peut se résumer en quatre idées principales :

– Mettre en relation des acteurs aussi différents que des entreprises, des collectivités territoriales, des associations, les pouvoirs publics et des institutions internationales,

– sur une priorité : l’éducation pour tous en Afrique subsaharienne

– en imaginant et réalisant des stratégies innovantes qui tiennent compte des réalités sociales, culturelles et économiques des pays concernés.

– en travaillant en partenariat avec les pouvoirs publics, les associations, les communautés villageoises africaines.

Nous avons développé ces idées-forces dans notre projet de charte. Il n’est personne pour contester l’importance de « l’Éducation Pour Tous » dans le processus qui doit sortir l’Afrique de sa situation actuelle, même si les formes que doit prendre ce processus font l’objet de discussions et sont loin de faire consensus.

L’originalité du « REPTA » est d’abord de faire travailler ensemble des acteurs aussi différents que des entreprises, des associations de solidarité internationale, des collectivités territoriales en partenariat avec les pouvoirs publics et des institutions internationales. Certes il existe des projets communs entre pouvoirs publics et associations ou collectivités territoriales ou entre collectivités territoriales et associations, parfois aussi entre entreprises et associations, mais il est très rare que ces acteurs travaillent tous ensemble sur un même projet ou se retrouvent pour définir ensemble une stratégie commune.

Mais l’originalité du « REPTA » c’est aussi d’imaginer des stratégies innovantes tant pour alphabétiser les populations exclues du système éducatif, comme les enfants des rues, que pour rendre plus efficace le système éducatif en soutenant des projets comme les classes bilingues. Le système éducatif en Afrique a de toute évidence besoin d’argent mais tout autant d’idées nouvelles.

Il est un impératif absolu dont le non respect vouera à l’échec les meilleures intentions, c’est le partenariat avec les différents acteurs africains que sont la société civile et les pouvoirs publics dans le plus grand respect de leurs exigences parfois contradictoires