Article de Lucien Ouédraogo

 

Utilisation du logiciel Sankoré pour non seulement initier les enfants et jeunes animateurs de l’EJT (Enfants et Jeunes Travailleurs) à l’utilisation mais aussi les sensibiliser sur le Virus EBOLA du 13 au 16 Août 2014. 

Au total, 12 enfants âge compris entre 14 à 17 ans et 8 jeunes d’âge compris entre 22 à 26 ans qui assurent des animations sur les thèmes suivants alphabétisation, droits de l’enfant, pires formes de travail des enfants, VIH/sida, EBOLA, Paludisme…etc.

 

Les animateurs EJT en face du tableau blanc inter actif lors des séances d’initiation. Ici, présentation des images sur le Virus EBOLA, dirigée par un des participants.

 

 

 

 

 

Présentation d’un travail de groupe sur le Virus Ebola

    

Les images du virus Ebola vue de face

 

L’ensemble des participant(es) à cette formation d’initiation du logiciel Sankoré organisée par la CN/AEJTB au profit des animateurs (trices) de terrain.

 Initiation au TNI et du logiciel Sankoré Lucien Ouedraogo
Du 13 au 16 Août 2014, dans la ville de Banfora, s’est tenue une formation des animateurs (rices) venant de la ville de : Banfora, Ouagadougou, Dédougou, Mangodara et Tougan.
Au total, 20 participants dont 12 enfants et 8 jeunes repartis comme suite :
–    12 filles d’âge oscillant entre 14 à 17 ans et 8 garçons d’âgés de 22 à 26 ans, membres des cinq 5 AEJT des cinq villes, ont participé à cette formation de quatre jours sur l’initiation à l’utilisation du logiciel SANKORE.
Le choix s’est basé sur les enfants parce qu’ils/elles animent des points d’écoute pour enfants sur divers thèmes : droits de l’enfant, pires formes de travail des enfants, sensibilisation sur le VIH/Sida, causeries éducatives sur les dangers liés à la mobilité des enfants.
La formation sur l’utilisation du logiciel SANKORE est repartie en quatre étapes dont les suivantes :
–    Découverte du logiciel SANKORE ;
–    Utilisation des outils de SANKORE ;
–    Importation des images du bureau de l’ordinateur vers la Bibliothèque SANKORE ;
–    Utilisation libre par sa propre création sur le SANKORE.
Découverte du logiciel SANKORE.
A tour de rôle, les participants (es), ont d’abord passé par la première phase qui concerne les branchements des différents câbles qui relient l’ordinateur au projecteur incorporé d’infrarouge.
Ensuite, s’en est suivi le calibrage du tableau avec les différents stylets, la manipulation de l’ordinateur (éteindre, allumer,  mettre en veille, saisir un texte sur libre-office….), l’importation des objets de l’ordinateur à la bibliothèque du SANKORE, les différents composanst du tableau de bord. Etaient entre autres les éléments que les participants (es) ont découverts lors de cette formation à l’utilisation du SANKORE.
Utilisation des outils de SANKORE
Les participants (es), ont utilisé les différentes couleurs, les gommes, les deux crayons,  les applications, les animations, les formes et les images  qu’ils/elles ont glissées sur le tableau SANKORE pour leur  utilisation.
En ce qui concerne les applications la règle, le compas, le rapporteur, l’équerre ont été utilisés par les participants (es) pour formes :
–    Des figures géométriques ;
–    Des cages et des maisons ;
–    Des bidons et des voitures ;
–    Des dessins sur le travail des enfants ;
–    La mobilité des enfants, etc.
Les images, c’est surtout les images de sensibilisation sur le virus à EBOLA qui a été transporté par le formateur du bureau  de l’ordinateur vers la bibliothèque faire des exemples afin que les participants (es) puisse voir comme cela peut se faire avant de leur laisser la place pour la production. Ainsi, c’était au tour des participants (es) de passer à l’action sans l’aide du formateur qui s’est mis de côté pour faire des observations et corriger les erreurs.
Les figures géométriques et d’autres dessins étaient des créations libres des participants qui se sont inspirés des supports d’animations qu’ils/elles utilisent sur le terrain dans le cadre des causeries éducatives qu’ils/elles organisent dans leur différentes localités a profit de leur membre.
Importation des images du bureau de l’ordinateur vers la Bibliothèque SANKORE
Comme développé  au dessus dans l’étape utilisation des outils SANKORE, les participants (es) en suivant l’exemple donné par le formateur, ont transporté des images du bureau de l’ordinateur vers la bibliothèque de SANKORE qu’ils/elles ont utilisé. C’était  surtout les images sur le Virus à Ebola qui est d’actualité qui ont été utilisées par les participants(es).
Il faut noter que les images sur Virus à Ebola se trouvaient sur un autre ordinateur. Pour se faire, les participants (es), devaient d’abord par le biais d’une clé USB prendre d’abord les images sur le Virus à Ebola de l’ordinateur, venir introduire la clé USB sur l’ordinateur branché au projecteur du SANKORE. Ensuite, copier les images qu’ils/elles veulent utiliser qu’ils déposent sur le bureau de l’ordinateur, avant d’ouvrir SANKORE afin de transporter les images vers la bibliothèque pour leur utilisation.
Chacun des participants (es), a fait l’exercice du transport des images du bureau de l’ordinateur vers la bibliothèque sankore.
Il a été demandé aux participants (es), de s’appuyer sur leur propre expérience des séances d’animation avec leurs différents groupes. C’est pourquoi, ils/elles ont fait des stimulations en prenant un groupe des participants (es) comme étant son groupe cible pour animer sur le virus EBOLA. Etant animateur (rice) quatre groupes a été mis en place dont les suivant :
– Groupe A (thème d’animation : mode de contamination du Virus à Ebola et méthode de protection a adopté) ;
– Groupe B (thème d’animation : travail des enfants dans sur les sites d’orpaillage, carrière artisanales, champs de plantation) ;
–  Groupe C (thème d’animation : les risques liés à la mobilité des enfants)
–  Groupe D (thème d’animation : scolarisation des enfants).
Chaque groupe a deux animateurs (rices), qui vont utiliser le logiciel Sankore pour l’animation de son thème. Après le passage de chaque groupe, les membres du groupe recueillent les propositions et les suggestions des autres participants (es) concernant non seulement l’utilisation du SANKORE mais aussi, les techniques utilisées lors de l’animation pour passer le message.Utilisation libre par sa propre création sur le SANKORE
Dans cette étape de la formation sur l’utilisation du logiciel SANKORE, les participants (es), ont utilisé le logiciel pour leur propre création. Chaque participant qui passait pour ses propres créations, expliquait d’abord ce qu’il veut faire et son importance.
Ainsi, chaque participant était libre de choisir ce qu’il voulait faire. Ceux qui avaient des difficultés ont, pour la manipulation ou l’utilisation des images et des jeux, été appuyés par les autres participants (es).